J.M. Erre, Le bonheur est au fond du couloir à gauche

Le conseil de Joëlle Guinard

 » N’ayez pas peur du bonheur; il n’existe pas  » – Michel Houellebecq

Enfant triste, adolescent cafardeux avant de devenir un adulte neurasthénique, Michel H., vingt-cinq ans, a toujours montré une fidélité sans faille à la mélancolie.Il dit avoir pleuré tous les jours de son existence, en effet ses troubles de l’humeur sont apparus environ une demi-heure après sa naissance, lors de la première tétée. Il se qualifie lui-même de parasite velléitaire et de dépressif suicidaire. Lorsqu’après trois semaines de vie commune, sa compagne Bérénice le quitte en le traitant de taré, que peut-il faire ? Chercher des conseils pour réussir son suicide? Continuer à se gaver d’anxiolytiques et d’anti-dépresseurs? Trouver le chemin du bien-être intérieur pour récupérer Bérénice? Il se donne douze heures pour trouver la recette du bonheur sur internet, à la télé et enfin dans la lecture des traités de développement personnel traitant de l’art d’être heureux que Bérénice a laissés chez lui.

Lire la suite sur le blog de Joëlle..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.