Gaëlle Josse, Ce matin-là

Trouver les mots justes pour dire l’effondrement, la renaissance

Que ce passe-t-il dans la tête de Clara ce matin-là ? Une voiture qui ne démarre pas, le sentiment de ne pas y arriver, une angoisse qui la submerge, et la voilà effondrée, bloquée, vacillante.
Clara vient d’avoir une promotion dans la société de crédit dans laquelle elle est une employée compétente, efficace qui prend son métier à cœur. Mais un jour elle regarde ses clients différemment, entend les non-dits, comprend que la froideur et l’intransigeance exigés dans ce métier ne lui correspondent plus. Et pour ne rien arranger, sa nouvelle chef est insupportable, exigeante, stressante.
Les souvenirs affluent. L’AVC de son père, les rêves de voyage et d’exercer une profession à l’étranger qu’elle a laissé s’envoler pour rester auprès de ses parents à ce moment-là. Son métier qu’elle exerce brillamment mais qui au fond ne lui correspond pas. Son amoureux Thomas avec qui la vie est belle, mais qui peu à peu s’éloigne, ne la comprend plus.
Et Clara qui vacille, se retrouve seule, avec son chagrin, sa solitude, son incapacité à avancer dans cette vie si stressante dont elle ne veut plus. Clara en arrêt de travail, incapable de revenir à sa vie d’avant. Clara s’interroge sur ses désirs, ses envies, ses projets de vie.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.