Patrick deWitt, French exit

Marie-Aube, librairie La Carline, vous conseille…

Rocambolesque virée de N.Y. à Paris d’un trio improbable et loufoque : une ex-richissime veuve, son fils immature et son mari réincarné en chat !

Par l’auteur du déjà culte Les frères sisters.

La première phrase

« Toutes les bonnes choses ont une fin » déclara Frances Price.

Actes Sud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.