Luc Bronner, Chaudun La montagne blessée

Aurélie, librairie La Carline à Forcalquier, vous conseille…

Ce livre est le résultat d’une (en)quête minutieuse, historique et poétique, menée par Luc Bronner, journaliste,fasciné par les vestiges de l’ancien village de Chaudun, niché des les vallées haut-alpines. De cette obession il livre un récit passionnant, humain, de ce qui a poussé le village à sa perte, jusqu’à son rachat en 1995 par les Eaux et Forêts.
Un ouvrage touchant et intelligent qui laisse une irrésistible envie d’aller traîner du côté de cette vallée, remise aux mains d’une nature puissante maîtresse, sur les traces d’un passé dont nous nous sentons alors un peu plus familiers.

La première phrase

Ce sont les restes d’un village. Vous montez un col, traversez une forêt, longez une rivière. L’hiver il faut tracer son chemin dans la neige, légère, car souvent à l’ombre, là où le soleil ne reste que brièvement et frileusement. L’été, un chemin de terres et de pierres, sous les mélèzes, un air sec et chaud.

Editions du Seuil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.