Le Dit du Mistral, Olivier Mak-Bouchard

L’avis de Benjamin, La Carline (Forcalquier)

Roman d’une improbable amitié, ode à la vie, à la transmission, le Dit du Mistral réenchante le Luberon, d’une plume chantante, naïve et légère.

La première phrase

Si le lecteur veut comprendre comment toute cette histoire a pu arriver, il ne doit pas avoir peur de remonter dans le temps. S’il se limitait au réel qui baigne chacune de ses journées, il risquerait de ne pas saisir le fin mot de tout ce qui va suivre, ou pire encore, de ne pas y croire du tout.

Le Tripode, 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.