La résidence d’écriture

Résidence soutenue par la DRAC Paca et portée par l’association DÉSIRDELIRE.
Autres soutiens : le Département 04, la Région Sud, la Fondation Michalski.

La résidence reçoit des auteurs/trices ayant déjà publié à compte d’éditeur, quel que soit le support utilisé. Le.la résident.e développe un projet de création personnelle, accompagné d’actions de médiation (décidées en concertation avec lui/elle, qui n’excèdent pas 30 % de son temps) par exemple rencontres avec les publics, participation à des événements culturels du territoire, ateliers. Une sortie de résidence en partenariat avec un lieu ou un événement culturel est prévue,

En 2021, la sortie de résidence de Laurence Vilaine a été proposée au musée de Salagon (Mane-04) : lecture d’extraits du roman en cours d’écriture, accompagnée par Maryam Chemirani.
En 2022, la sortie de résidence d’Arno Bertina a été proposée dans le cadre du festival Métamorphoses à Sigonce : présentation de son travail à partir de l’oeuvre de Jack London.

Cette résidence est portée par l’association DÉSIRDELIRE dont les actions concourent au développement de la lecture et à une meilleure connaissance de la littérature d’aujourd’hui et des acteurs/trices du livre. Le croisement avec d’autres disciplines artistiques fait aussi partie de son projet. Elle privilégie les actions au plus près des publics, tout au long de l’année, dans un territoire où prédomine un habitat dispersé en hameaux et villages.
Le Pays de Forcalquier se caractérise en effet par sa ruralité et sa situation relativement éloignée des grands centres urbains, mais aussi par une vie culturelle et associative, très active et dynamique.

Historique de la résidence DÉSIRDELIRE
2021 : Laurence Vilaine / 2022 : Arno Bertina

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La résidence d’écriture

2023
Avec

Arno Bertina

Désirdelire organise, avec en particlier le soutien de la DRAC Paca, une résidence d’écrivain pendant deux mois, à Sigonce (04). Arno Bertina est accueilli dans un appartement au cœur du village, mis à disposition par Helena Rüegg, musicienne.

Les dates :

  • du 14/03  au 25/03
  • du 11/04 au 23/04
  • du 23/05 au 5/06
  • du 20/06 au 03/07

Arno Bertina a posé les premières « pierres » de sa résidence
lors de sa venue le 29 mai 2021 : en savoir plus

Appel à projet pour une résidence en 2023

Lieu : Sigonce – 04 (à côté de Forcalquier)
Contact Evelyne Sagnes 06 01 23 23 30
contact.desirdelire@gmail.com
Date limite de dépôt : 15 juillet.

Résidence soutenue par la DRAC Paca et portée par l’association DÉSIRDELIRE.
Autres soutiens : la Région Sud, la Fondation Michalski.

La résidence est destinée à des auteurs/trices ayant déjà publié à compte d’éditeur, quel que soit le support utilisé. Le.la résident.e développera un projet de création personnelle, accompagné d’actions de médiation (décidées en concertation avec lui/elle, qui n’excèderont pas 30 % de son temps) par exemple rencontres avec les publics, participation à des événements culturels du territoire, ateliers. Une sortie de résidence en partenariat avec un lieu ou un événement culturel est prévue, Cette année par exemple, la sortie de résidence d’Arno Bertina est proposée dans le cadre du festival Métamorphoses.

Cette résidence est portée par l’association DÉSIRDELIRE dont les actions concourent au développement de la lecture et à une meilleure connaissance de la littérature d’aujourd’hui et des acteurs/trices du livre. Le croisement avec d’autres disciplines artistiques fait aussi partie de son projet. Elle privilégie les actions au plus près des publics, tout au long de l’année, dans un territoire où prédomine un habitat dispersé en hameaux et villages.
Le Pays de Forcalquier se caractérise en effet par sa ruralité et sa situation relativement éloignée des grands centres urbains, mais aussi par une vie culturelle et associative, très active et dynamique.

La période exacte de résidence (d’une durée de deux mois) sera fixée en accord avec le.la candidat.e et s’établira entre mars et octobre 2023 (hors juillet et août et hors vacances scolaires de la zone Paris). Elle peut se scinder en deux parties.

 


Dossier de candidature

Le dossier doit comprendre :

  • une note d’intention sur le projet de création mené au cours de la résidence ;
  • une bio-bibliographie, avec les coordonnées du.de la candidat.e ;
  • une présentation succinte des projets réalisés et en cours.

Le.la candidat.e peut joindre d’autres éléments qu’il jugera utiles.

Conditions financières et matérielles

  • Le·la résident·e est accueilli·e dans un logement équipé, dans un environnement rural,   et reçoit une bourse d’aide à la création d’un montant brut de 2000 € par mois versée en droits d’auteur.
  • Les frais de déplacement sont pris en charge, pour un montant maximal de 200 euros sur justificatifs.
  • Le permis de conduire est indispensable.

Historique de la résidence DÉSIRDELIRE
2021 : Laurence Vilaine / 2022 : Arno Bertina

Biographie d'Arno Bertina

Né en 1975, Arno Bertina est l’auteur de deux romans aux Éditions Actes Sud, Le Dehors ou la migration des truites (2001) et Appoggio (2003). Chez Verticales, il a publié quatre fictions : Anima motrix (2006), Ma solitude s’appelle Brando (2009), Je suis une aventure (2012), Des châteaux qui brûlent (2017 ;  Folio, 2019) et L’âge de la première passe (2020).

Passionné par les aventures collectives depuis son année à la Villa Médicis en 2004, où il a co-écrit la « farce archéologique » Anastylose (Fage, 2006), il a été de toutes les aventures de la revue Inculte et a écrit avec François Bégaudeau et Oliver Rohe l’essai Une année en France (Gallimard, 2007). Il a également écrit des romans dans les marges de travaux photographiques – notamment La borne SOS 77 (éditions Le bec en l’air, 2009) et Numéro d’écrou 362573 (Le bec en l’air, 2013).

Il écrit en outre dans de nombreuses revues littéraires, et des fictions radiophoniques pour France-Culture – qu’il s’agisse de créations ou d’adaptations de chefs-d’oeuvre tels que Sous le volcan de Malcolm Lowry, et Les Démons de Dostoïevski (avec Oliver Rohe).

Ses dernières publications : Faire la vie, livre de photographies (Éditions Sometimes),  Boulevard de Yougoslavie, avec Oliver Rohe et Mathieu Larnaudie (Éditions Inculte 2021),  Ceux qui trop supportent, Verticales 2021.

Photographies : Francesca Mantovani, Nicolas Serve & Patricia Bouchet

Le temps de résidence pour

La création &
la médiation culturelle

Nos objectifs

La médiation culturelle se déploie sur le territoire du Pays de Forcalquier, du Pays de Banon et d’autres secteurs en fonction des actions.