Louise Erdrich, La Rose

Un conseil de lecture de Marie-Aube, libraire (La Carline – Forcalquier)

La Rose, petit bonhomme de 5 ans, vient de perdre son copain d ejeu et il doit le remplacer auprès de la famille endeuillée. Porteur d’une tradition d’ouverture aux forces de la nature, dont il a hérité en même temps que son drôle de prénom féminin, il est au centre de ce magnifique roman.
Louise Erdrich revient sur des thèmes comme l’héritage culturel, le poids du passé et la recherche de la justice, avec cet art consommé qui la définit : puissance narrative, chaleur des sentiments et tendresse pour ses personnages souvent malmenés par la vie.
MAGNIFIQUE, encore une fois !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.