Ce que j’appelle oubli, Laurent Mauvignier

La Comédie française propose Ce que j’appelle oubli, de Laurent Mauvignier,
un seul en scène dirigé et interprété par Denis Podalydès

(durée 1 h)
Réalisation : Clément Gaubert

Quand il est entré dans le supermarché, il s’est dirigé vers les bières. Il a ouvert une canette et l’a bue. À quoi a-t-il pensé en étanchant sa soif, à qui, je ne le sais pas.
Ce dont je suis certain, en revanche, c’est qu’entre le moment de son arrivée et celui où les vigiles l’ont arrêté, personne n’aurait imaginé qu’il n’en sortirait pas.


Cette fiction est librement inspirée d’un fait divers, survenu à Lyon, en décembre 2009.


Texte publié aux Éditions de Minuit


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *