Olivier Liron, Le Livre de Neige

Le Livre de Neige est le troisième opus d’Olivier Liron. Après Danse d’atomes d’or et Einstein, le sexe est moi (Alma Éditeur), voici un texte où l’auteur retrace la vie de sa mère, Maria Nieves, Maria des neiges. Neige donc dans le récit. Espagnole, puis émigrée en France, elle a fait face à bien des  difficultés mais elle les a affrontées avec une  ténacité, un courage, une intelligence hors du commun. Un parcours de vie remarquable.

Neige s’est trouvée prise dans les péripéties de l’Histoire, et en cela son destin est représentatif d’une époque. Mais ce qui fait d’elle un être unique, c’est l’écriture d’Olivier, son fils. Hommage sans réserves, amour filial débordant : ce livre,  « un cadeau pour ma mère », dit-il. Pour autant, il n’oublie pas qu’il est romancier, poète aussi. Et s’il fait de la vie de sa mère quasiment une épopée, la distance de l’humour, la vivacité des dialogues du quotidien, les anecdotes racontées avec force détails qui les rendent si vivantes, donnent au récit un ton plein d’allant, bien enraciné dans la réalité.

La réalité est parfois si douloureuse : l’auteur raconte combien il a souffert à l’école des brimades de ses camarades, et de l’incompréhension des adultes. Le courage de sa mère, qui « ne lui a jamais dit ce qu’elle a vécu, quand elle avait [son] âge. La violence, l’humiliation », le pousse à trouver, seul, le  moyen de résister : en écrivant. D’une certaine façon, elle lui a insufflé indirectement ce désir, devenu nécessité, elle est un modèle qu’il ne saurait décevoir.

 « J’écris les choses en essayant de les rendre plus belles qu’elles ne sont. J’écris des poèmes, je sculpte ma douleur jusqu’à ce qu’elle devienne un chant. Je serai un ange de la révolte et de l’amour. Un messager. Je serai un homme qui danse. Un résistant. Une âme forte. Je garderai ma singularité. Je l’affirmerai. Je me battrai contre l’injustice. Je nourrirai mon humanité en chantant ma ressemblance avec tous les opprimés du monde.

Je suis le fils de Neige, qui répandra la lumière ».

Le livre de Neige, le livre d’un fils, à la fois hommage vibrant à une mère et récit intime, portés par l’écriture d’un poète.

Evelyne Sagnes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.