Les poétesses : fantaisie sonore et visuelle

Maison de la Poésie – Paris
10 février 2022


Accompagnée de Dorothée Hannequin (The Rodeo), Anne Millioud-Gouverneur (violon), Robi & Emilie Dautricourt
1ère partie : « Je suis un songe et tu me rêves » (M. Tsvetaïeva)
« Les femmes parlent de nuit. Elles parlent d’infini, d’orage et d’empreinte du vent. Les femmes voyagent en territoire du rêve et parlent de pays où tout serait permis. Il n’y a pas de chronologie, pas de géographie , mais un parcours en liberté à la rencontre des poétesses. On convoque les voix de Tsvetaïeva, Sappho, ou d’Antonia Pozzi, autant d’écrivaines à (re)-découvrir dans un paysage atmosphérique fait de pianos réverbérés et de chorales spectrales.
Accompagnée d’un chœur de musiciennes et du piano, je tenterai de dessiner les contours de cette histoire de la poésie au féminin, dans une traversée des langages poétique, sonore et visuel placée sous le signe du rêve. Premier volet de cette proposition. » Cleo T.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.