Laura Vasquez, à la Maison de la Poésie – Paris

14 octobre 2021

La Semaine perpétuelle (éditions du Sous-Sol, 2021

Lecture par l’auteure
Rencontre animée par Sophie Joubert

Combien y a-t-il eu de morts depuis le début de la vie ? Est-il normal, quand on se regarde dans le miroir, d’avoir l’impression d’exister trop ? Est-il sain d’avoir envie de retirer son cerveau, comme on enlèverait un dentier, pour le tremper ? Est-il vrai que tout ressemble à un clou quand on a un marteau dans la main ? Et qui sont Salim et Sara qui se posent toutes ces questions ? Leur père lessive tout frénétiquement. Leur mère, paraît-il, n’existe plus. Leur grand-mère se meurt. Et le monde autour d’eux fait plus que jamais question. Un premier roman dingue, un talent fou.

Laura Vazquez, La Semaine perpétuelle, éd. du Sous-Sol, 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.