La traduction comme acte de création, Marie Cosnay, Lucie Taïeb et Guillaume Contré (remue.net)

Comment s’empare-t-on d’un poème ou d’un roman pour le faire renaître dans une nouvelle langue ? Faut-il une affinité particulière avec la langue d’origine ? S’affranchir de certaines règles ? Quel geste, quelle liberté ?

Portée par la revue Remue.net, une soirée placée sous le signe de la recréation en traduction autour de trois langues : le latin, l’allemand et l’espagnol. Marie Cosnay, Lucie Taïeb et Guillaume Contré décrivent leur cheminement de travail à partir d’un texte. Marie Cosnay, écrivaine et traductrice, évoque sa traduction remarquée des Métamorphoses d’Ovide. Lucie Taïeb, écrivaine et traductrice, évoque son travail de traduction de Franz Kafka et Friederike Mayröcker. Critique littéraire, écrivain et traducteur de l’anglais et de l’espagnol, Guillaume Contré parle de sa traduction du roman de Gabriela Cabezón Cámara, Les aventures de China Iron.

Une rencontre remue.net proposée et aminée par Aude Pivin

https://remue.net/ecouter-voir-la-traduction-comme-acte-de-creation-avec-marie-cosnay-lucie-taieb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.