Haute-Provence Info / 23 mars 2022

https://www.hauteprovenceinfo.com/article-37282-sigonce-arno-bertina-un-ecrivain-en-residence.html

L’association Désirdelire développe ses actions en faveur de la lecture et de l’écriture dans le Pays de Forcalquier-Montagne de Lure, sous la forme d’une résidence d’écriture et de journées littéraires. Si son port d’attache est Sigonce (Alpes-de-Haute-Provence), elle propose aussi des événements dans d’autres villages et touche un public beaucoup plus large. Ainsi reçoit-elle cette année Arno Bertina pour deux mois (fractionnés de mars à juillet). Evelyne Sagnes, présidente de Désirdelire,  précise : « Une résidence est la possibilité donnée à un artiste de développer son travail de création personnel, mais sa présence sur le territoire est aussi l’occasion d’enrichir la proposition culturelle, grâce à des événements et des rencontres  de formats très divers ». Elle ajoute : « C’est un dispositif soutenu et accompagné entre autres par la Drac, la Région et la fondation suisse Jan Michalski ».

Sigonce a accueilli Arno Bertina autour d’un apéritif offert par l’association au bistrot L’Amandier, où il a présenté son projet de création, le tournage d’un film. Voici ce qu’en dit l’auteur-réalisateur : « Petit road-trip provençal, ce film utilise la fiction : un personnage perdu en région PACA, joué par le comédien Julien Campani rencontre différentes personnes, bien réelles, qui jouent leur propre rôle. Il accède ainsi en fait à une dimension documentaire :  la réalité de cette partie du pays, ce qu’il s’y passe, ce qui s’y invente sur le plan social, politique ou écologique. Rêveur un peu perché, enfermé dans sa passion pour Jack London, le personnage joué par Julien nous permet de découvrir le réel le plus rugueux : la réalité sociale et un territoire ou un paysage âpre, difficile à domestiquer ».

Pendant sa résidence, Arno Bertina échangera  aussi avec des jeunes au Centre forestier de La Bastide-des-Jourdans et au sein de l’association Le Rep’air des Possibles à Sigonce. Plusieurs rencontres sont prévues dans les médiathèques et librairies du 04. Une soirée à Revest-Saint Martin est programmée, à l’invitation de Nadine Curnier, maire de la commune. Une création musicalo-littéraire est aussi en cours, avec le collectif Et autres choses inutiles. Bref une présence forte et généreuse auprès des publics du département.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.