24-28 mai Arno Bertina tourne un moyen-métrage

Dans le cadre de sa résidence,
Arno Bertina a tourné un moyen-métrage dans les Alpes de Haute-Provence.
Une rencontre autour du projet aura leu le 26 juin à Sigonce
dans le cadre du festival Métamorphoses

La note d’intention
Petit road-trip provençal, ce film utilisera la fiction : un personnage perdu en région PACA, joué par le comédien Julien Campani. Il rencontre différentes personnes, bien réelles, qui jouent leur propre rôle, pour accéder en fait à une dimension documentaire, la réalité de cette partie du pays, ce qu’il s’y passe, ce qui s’y invente sur le plan social, politique ou écologique.
Ceux qui inventent et construisent un avenir désirable.

L’équipe
Arno Bertina, scénario et réalisation
Julien Campani, comédien et dramaturge. Il est très actif de son côté mais il a aussi écrit avec Arno un spectacle à partir de son livre sur Johnny Cash et il a adapté Des châteaux qui brûlent pour la scène. 
Cloé Tralci, traductrice de l’américain (un roman chez Actes Sud) et cinéphile de premier ordre. Elle a notamment travaillé pour le Café des images (Caen) et est en lien avec le festival de Lussas. Elle a décidé dernièrement de se former à la production cinéma.   
Charlotte Pouch, réalisatrice de documentaires ciné : le premier sur un tournage de Michel Gondry, le second sur la fermeture d’une filature à Roanne (Des bobines et des hommes, sorti en salle et édité en DVD). Elle travaille avec Arno depuis quatre ans sur un projet théâtre et cinéma. 




Photo Arno Bertina : Francesca Mantovani
Photo Julien Campani : Thierry Cantalupo

1 réflexion sur “24-28 mai Arno Bertina tourne un moyen-métrage”

  1. Ping : 26 juin 2022/Festival Métamorphoses/Rencontre avec Arno Bertina - Désirdelire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.